JOMO, le nouveau cool ?

En mots



Nouvel acronyme, le JOMO, est la dernière tendance société :
il s'agit de rester à la maison, zapper les réseaux sociaux et prendre du temps pour soi.

Exit le FOMO (Fear Of Missing Out) et la société trop connectée. Bienvenue à ceux qui manquent volontairement des événements, qui restent sous la couette à regarder Netflix sans une once de culpabilité ou qui, parfois, éteignent leur smartphone.

JOMO, ça veut dire Joy of Missing Out (le Plaisir de Passer à Côté). Mi-digital détox, mi-social détox, c’est l’idée de regarder un bon film à la maison sans se soucier de ce qui se dit sur Twitter ou s’afficher sur Instagram. C’est un retrait volontaire et temporaire d’un monde où l’on est sans arrêt sollicité par des notifications et où les événements Facebook se superposent. Bref, c’est ne pas céder à la surabondance d’informations et s’en ficher royalement.

Cette tendance a un impact sur le business, en effet les marques préférées des millennials en 2016 étaient Apple, Samsung, Microsoft et Sony. Des marques hi-tech qui proposaient toujours plus de produits pour nourrir leur FOMO. En 2018, c’est Netflix – roi du JOMO – qui occupe la première place dans le cœur des millennials.

Google et Apple en 2018 ont proposés des applications ou mode d’appareil permettant d’éviter la surabondance de notifications justement. Autre marque qui a bien compris
le potentiel marketing du JOMO, Deliveroo. Le compagnon indissociable des soirées Netflix. Déjà en 2016, avec la campagne #anyexcuse, l’entreprise de livraison de repas proposait un générateur d’excuse pour ne pas sortir et rester
à la maison.

Le JOMO c’est nouveau, c’est beau. Cependant si le JOMO
se transforme en soirée canapé à binge watcher les dernières séries Nextflix, 10 épisodes d’un coup, on se retrouve bien vite du côté du FOMO.

Sous prétexte de prendre du temps pour soi, on tombe dans l’obligation absolue de tout dévorer d’un coup. Dans un monde où tout va plus vite, il y aura toujours une nouvelle série à regarder la semaine prochaine.

Bref, FOMO ou JOMO, on n’est pas sorti d’affaire !

 

 

 

En images

En expertises

  • Conseil & stratégie
  • Conception & rédaction
  • Design graphique
  • Direction artistique
  • Photographie & vidéo
  • Production imprimée
  • Webdesign & développement