L’amour à l’heure digitale

En mots



 

 

 

 

 

Pour les dix ans de la Fondation Swiss Life en 2018, une édition exceptionnelle du Prix Swiss Life à 4 mains a été réalisée.

Les lauréats, Ruppert Pupkin et Oan Kim ont imaginé le récit d’un amour perdu parfois tumultueux et parfois romantique,
à l’aide des restes numériques d’une carte SIM. À travers la découverte d’un vieux smartphone, deux enquêteurs vont explorer les liens étroits qui ont uni un homme et une femme. Les fragments digitaux retrouvés dans l’appareil : textos et messages vocaux morcelés, images aux pixels enchevêtrés, chansons aux ondes sonores altérées…, les entraînent de Paris
à New York en passant par Séoul. Le résultat ? Une passion floue, sous forme de jeu de piste, où tous les indices sont accompagnés de musiques intrigantes.

L’œuvre photo et musique des lauréats « Digital After Love.
Que restera-t-il de nos amours ? » est exposée dans le cadre de l’exposition Doisneau et la Musique, organisée par le musée de la Musique – Philharmonie de Paris du 4 décembre 2018 au 28 avril 2019.

Le rapprochement entre exposition et enquête permet à tout public de s’intéresser à une forme d’art contemporaine, avec des limites toujours plus floues à l’heure du digital.

Les Cimayens, curieux de nature, adhèrent à ces nouvelles formes d’art et vous donne rendez-vous à cette installation d’un nouveau genre.

En images

En expertises

  • Conseil & stratégie
  • Conception & rédaction
  • Design graphique
  • Direction artistique
  • Photographie & vidéo
  • Production imprimée
  • Webdesign & développement